Débosseler des instruments de cuivre

Comment remettre en état des tubas & Cie cabossés
Auteur: Roberto Savaia, Serra Riccò, Italie, [email protected]
Roberto d'Italie répare lui-même ses cuivres cabossés à l'aide d'aimants Supermagnete.
Il utilise pour cela notre plus grand crochet magnétique FTN-63 ainsi que notre gros disque magnétique.
Le crochet magnétique lui sert de poignée, aspect pratique que le disque ne lui offre pas.
Vous voyez ici un Euphonium cabossé.
Il laisse rouler dans l'instrument une boule en acier un petit peu plus petite que la bosse. Cette boule est naturellement attirée par l'aimant et y reste donc fixée. Ensuite il bouge l'aimant sur la tôle et logiquement la boule pousse lentement la tôle vers l'extérieur.
Pour que l'instrument ne soit pas rayé, il a mis la membrane d'un tambour entre l'instrument et l'aimant; il est aussi possible d'appliquer un peu d'huile entre cette membrane et l'instrument.
Et voilà l'instrument après la réparation. Toutes les bosses ont complètement disparu.
Ici on répare un instrument plus grand: un tuba.
avant
avant
après
après
Cela marche très bien !
Marteaux inverses
Marteaux inverses
Roberto a inventé un "marteau inversé" pour enlever les bosses aux endroits plus durs de l'instrument. Il s'agit d'une barre (non magnétique, par ex. en cuivre) avec une lourde pièce métallique mobile sur son axe (par ex. la tête d'un marteau normal), un aimant à l'extrémité et un élément qui bloque à l'autre extrémité de la barre (voir le dessin). Si on laisse alors tomber la tête du marteau contre cet élément "bloquant", une partie de cette énergie sera transmise de l'aimant sur la boule en acier et cette dernière tape contre la bosse depuis l'intérieur.
Après s'être excercé avec ses instruments les plus vieux, Roberto a osé réparer son tuba de concert qui vaut 10'000 Euros (Besson Sovereign 994 in BBb).
Avec succès, comme vous pouvez le constater !