Draper une tournure

Des aimants cousus de manière invisible donne la forme souhaitée à la robe faite main
Auteur: Anja Rosebrock, Mitarbeiterin supermagnete, Uster, Suisse

Draper le tissu à l'aide d'aimants

Je cous des robes à tournure (faux cul) historiques et cherchais une solution pour froncer la jupe du dessus sans être obligée de la fixer sur le jupon. Cela me permettrait de porter le jupon seul, sans voir les boucles de fixation. J'ai eu alors l'idée d'utiliser sur le côté intérieur de la sur-jupe des aimants à coudre de supermagnete.ch. J'ai décidé de coudre huit petites poches pour y insérer les aimants. Ensuite, j'ai fixé ces poches sur la jupe.
D'abord, j'ai découpé les morceaux de tissu pour les "poches" en fonction de la taille des aimants. J'ai ourlé tous les bords ouverts des morceaux.
Ensuite, j'ai cousu l'aimant par le film en PVC sur le tissu pour qu'il ne glisse pas à l'intérieur de la poche. Lorsque l'on coud, il faut rester vigilant car de nombreuses pièces de la machine à coudre sont ferromagnétiques (plaque d'aiguille, pied-de-biche, aiguille) et l'aimant peut s'y coller.
Comme ma sur-jupe était très lourde (plus de 600 grammes) et que la partie drapée devrait également résister à des mouvements rapides, j'ai vite compris qu'un seul aimant par poche n'était pas suffisant et j'ai augmenté leur nombre à 2 par poche. Pour cela, j'ai simplement posé un deuxième aimant sur l'aimant déjà cousu et je l'ai également cousu sur le tissu.
Pour une robe plus légère, un seul aimant serait probablement suffisant.
J'ai fermé la poche avec une couture. Ensuite, j'ai cousu la poche sur le côté intérieur de la surjupe.
J'ai cousu toutes les huit poches sur les endroits souhaités sur le côté intérieur de la sur-jupe. Il est important de veiller aux bonnes polarités pour que les aimants s'attirent et ne se repoussent pas.
Maintenant, j'ai pu fixer les aimants les uns sur les autres pour obtenir le résultat souhaité.

Note

  • Alternative n° 1 : Il est bien sûr également possible de coudre les aimants directement (sans poche) sur le tissu. Dans ce cas, un aimant est suffisant.
  • Alternative n° 2 : Fermer les poches sur trois côtés, puis insérer l'aimant et fermer le dernier côté. Ainsi le risque que l'aimant se colle sur la machine à coudre sera réduit.

Tout le contenu de cette page est protégé par le droit d'auteur.
Sans autorisation expresse, le contenu ne peut être copié ou utilisé sous quelque forme que ce soit.