L'œuvre d'art "Hérissant"

L'aimant géant MONOLITHE crée des structures de chaînes surprenantes
Auteur: Jürg Schaufelberger, Weesen, Suisse
En ligne depuis: 09.01.2012, Nombre de visites: 425371
Déjà depuis des années, je suis fan de supermagnete.ch et je possède une importante collection d'aimants qui me servent pour de nombreuses utilisations. Fin 2011, un copain m'a passé un "MONOLITHE" (aujourd'hui, il n'est malheureusement plus disponible, mais son successeur, le MONOLITH 3 ferait également l'affaire). En raison de sa force d'adhérence extrêmement élevée, il est vraiment imposant. Mais justement pour cela, je n'en voyais pas l'utilité. Je l'ai alors utilisé pour réaliser une petite œuvre d'art qui peut changer d'aspect : "Hérissant".

Réalisation

Lorsque vous travaillez avec un MONOLITHE, faites très attention à vos outils car tournevis et clé de serrage risquent de voler dans l'air.
J'ai encastré le MONOLITHE dans un morceau de bois pour qu'il soit protégé en haut et sur les côtés...
... et puis j'ai couvert le dessous avec une plaque de pavatex.
Ensuite, j'ai posé quatre piliers. Ils sont en plexiglas car je trouve que cette matière à l'air plus classe que le bois.
Dans le socle, j'ai encastré des rails de led pas chers ("Ledberg" de IKEA).
Au niveau de la couverture en plexiglas se trouve une tôle perforée. Une chaîne de 10 cm est accrochée dans chaque trou. J'étais simplement allé au magasin de bricolage et j'ai testé avec un aimant (pas le MONOLITHE ;)) quelle chaîne était légèrement magnétique. La plupart de chaînes ne sont malheureusement faites que d'un alliage très faiblement magnétique. Mon choix s'était porté sur une chaîne en laiton.
Il faut insérer la partie supérieure avec le MONOLITHE dans les fentes du socle. Ici sur la photo, les chaînes restent encore toutes lâches au sol.

Jouer

Dès que les chaînes se trouvent à 1 ou 2 cm au-dessus du sol, elles sont attirées par le MONOLITHE. Comme leurs maillons se coincent les uns dans les autres, les chaînes ne sont pas toutes attirées verticalement vers le haut.
Si l'on tire quelques chaînes vers le haut, elles restent débout toutes seules.
A l'aide d'un bâton fin, on peut "peigner" les chaînes pour les démêler. Ainsi, elles sont toutes tirées vers le haut.
Après quelques coups de peigne, on obtient cette coiffure "hérissante".
Ci-après, une autre vidéo réalisée grâce à la technique stop motion.

Tout le contenu de cette page est protégé par le droit d'auteur.
Sans autorisation expresse, le contenu ne peut être copié ou utilisé sous quelque forme que ce soit.
Vers le haut